Nouvelle publication

Notre ami Jean-Claude Schotte vient de publier trois ouvrages chez Books-On-Demand (version papier et version e-book).

Philosophe, philologue classique et linguiste par sa formation initiale, JC Schotte est psychanalyste au Luxembourg. Il est membre de lAssociation freudienne de Belgique (ALI), et de la Socit psychanalytique du Luxembourg. Il fait souvent rfrence lanthropologie clinique de Jean Gagnepain, modle quil connat trs bien.

Freud, un indispensable tranger. Still lost in translation 1, 372 p. (21,99 euros en livre, 14,99 en e-book)

ISBN 978 2 3220 4324 8

Freud. Encore une fois! Avec conviction. Et non sans plaisir ? compliqu, et contradictoire parce quhumain, le seul possible ainsi que lapprend luvre de Freud. Aucun clinicien, psychanalyste ou non, ne devrait prtendre se passer de cette uvre, peu la mode. Car Freud na cess de questionner la chose laquelle ce clinicien est confront chaque jour, du moins sil se le permet au lieu de formater ses rencontres: la Lust et lUnlust, prouves par un sujet dont le fonctionnement psychique ne saurait tre rduit ses seuls aspects conomiques. Il faut donc restituer celles-ci entirement, en rsistant tout rductionnisme naturaliste. Freud, hritier paradoxal de la modernit inaugure par Descartes, a en effet d se rendre lvidence: le sujet nest pas matre et possesseur de lui-mme, et il faut bien quil le supporte, nen dplaise aux tenants actuels du pragmatisme technique.

Par ailleurs, sil faut passer par Freud, cest pour s’en passer, certains gards. Qui bene amat, castigat. Freud est un auteur qui mrit dtre contredit et questionn. Et lon ne saurait sapproprier son uvre de manire durable sans traduction. Celle-ci est entreprise ici partir des uvres de Michel Foucault, qui soppose la trop vidente vrit sexuelle du sujet, et de Jean Gagnepain, qui permet en outre de formuler une authentique axiologie, dleste de ses prsupposs freudiens, trop sociocentriques. Aussi, ce livre est-il prendre pour le premier tome dune srie intitule Still lost in translation, consacre une relecture de ldipe tyran de Sophocle. La vrit du hros tragique, trs diffrent de ldipe freudien, apparat dans lexercice du pouvoir par un hros phmre, mortel, institu la manire du tyrannos antique, et appel sauver la cit dune injustice en se perdant lui-mme.

Mditations, cartsiennes et anti-cartsiennes. Still lost in translation 2, 176 p. (16,99 en livre, 9,99 en e-book)

ISBN 978 2 3220 3609 7

Ldipe de Freud na pas convaincu les hellnistes, mme sil reste pertinent pour les cliniciens psychanalystes, par-del toutes les critiques plus ou moins lgitimes. Comment expliquer que Freud nait pas pu lire ce qui crve pourtant les yeux dans ldipe tyran de Sophocle, travers de part en part par la question du pouvoir que des mortels se disputent et partagent dans la cit?

Pour rpondre cette question, ce livre, le volume 2 dune srie intitule Still lost in translation, se propose dexaminer la position paradoxale que Freud occupe par rapport lhritage cartsien. En cherchant tablir des vidences apodictiques, Descartes initie une seconde vague de la modernit, en nette rupture par rapport la premire, humaniste. En dlimitant le contour de nouvelles disciplines charges dtudier les substances cogitante et tendue, il rejette la tradition aristotlicienne, et il carte la praxis des mortels vivant dans la cit de ses rflexions sur l’homme. Freud nest pas Descartes, bien sr. Les phnomnes qui lintressent, sont grevs dune incertitude contradictoire qui peut virer la folie. Son sujet cliv, habit par plusieurs volonts irrmdiablement en conflit, est une des figures majeures de la pense anthropologique rcente. Mais cela nempche pas que Freud se trouve en un rapport de contre-dpendance lgard du mme Descartes. Il le contredit, sans toutefois rintroduire ce que le philosophe a vacu: la question du pouvoir (re)distribuer, celle qui occupe justement la pense antique.

Le prsent livre se termine par quelques rflexions dordre mthodologique et pistmologique, juste ce quil faut pour faire comprendre partir do lauteur du prsent livre parle, lanthropologie clinique de Jean Gagnepain.

Dun dipe lautre, de Freud Sophocle. Still lost in translation 3, 420 p. (26,99 euros en livre, 19, 99 en e-book)

ISBN 978 2 3220 4322 4.

dipe roi? Non, dipe tyran. Expliquer cela, voil le but du volume 3 de Still lost in translation, le dialogue critique dun clinicien avec luvre de Freud.

La pice de Sophocle est clbre, grce Freud notamment, qui la pourtant mal lue selon les hellnistes. Et ils ont raison. Ldipe de Sophocle est un hros lgendaire, ractualis dans le contexte dune fiction dionysiaque reprsente dans la cit dmocratique. Tyrannos au sens historique du mot, il est investi dun pouvoir dexception dont il na pas hrit, qui lui est prt par le peuple au nom des services quil rend leur cit en danger de mort. En sappuyant sur son savoir, il joue son rle dans un systme dobligations et compte transmettre son pouvoir. Et il devrait en tant que tel intresser non seulement lhellniste mais aussi le sociologue clinicien qui essaie de comprendre la manire de Jean Gagnepain, par le biais des psychoses, non pas linstitution dalliance quclairent les perversions, mais celle du mtier.

Par ailleurs, ce hros ne manque pas de construire une identit sexuelle par principe incomplte, transforme par une dfaillance. Il est capable de renoncer une part de plaisir sexuel, incestueux.Sa vrit est du ct de la mort, pas du sexe. Et elle est tragique. dipe rtablit la justice exige par Apollon, mais il se perd, malgr lui, et tout autant cause de lui-mme, insensible la mesure dautrui jusqu ce quil soit trop tard. Il ralise linceste et le parricide quil a voulu viter. Et il paie cher sa poursuite passionnelle et mthodique de la vrit qui apparat enfin, catastrophique. Lhybris, estime le chur, engendre le tyrannos. Voil de quoi intresser lavenir un autre clinicien, laxiologue, qui veut comprendre, par le biais des nvroses et des psychopathies, comment tout plaisir et dplaisir shumanisent.

Ces ouvrages peuvent tre commands chez Books On Demand (BoD)

https://www.bod.fr/livre/jean-claude-schotte/freud–un-indispensable-etranger/9782322043248.html

 

Share

Auteur : Bernard

Matre de confrences en information-communication. Retrait




Laisser un commentaire