2011

L’USAGE, LE CONTRAT ET LE SERVICE

Approche anthropologique de la communication

 

Bernard Couty

 

Books On Demand

2011

418 pages

 

Présentation de l’ouvrage

 

Il n’est rien de plus commun que de parler de «communication», et il est dans l’air du temps de prétendre que nous serions entrés dans «l’ère de la communication». Ce livre, à l’encontre des conceptions naïves et presque universellement reçues, s’attache au contraire à aller au-delà de l’expérience première qui constitue, ainsi que l’expliquait Bachelard, un obstacle épistémologique, et à fonder scientifiquement le concept de communication.

L’on ne s’étonnera donc pas si le parcours allant d’une vision mythique où la communication est perçue dans une intuition première comme un échange d’informations via le langage à une conception scientifique où la communication s’inscrit dans un processus de convergence négociée surmontant une altérité fondatrice est long et difficile. On verra notamment que l’information et l’usage interlocutif du langage, loin d’être l’alpha et l’oméga de la communication, n’en sont que des manifestations phénoménales incidentes, au même titre que le concours des activités techniques et l’échange des valeurs.

Cet ouvrage s’adresse  aux étudiants intéressés par les « Sciences de l’Information et de la Communication » qui souhaitent réexaminer de manière critique le savoir qu’ils reçoivent au fil des semestres, à la Faculté ou dans les IUT. Mais il s’adresse surtout aux chercheurs qui ressentent la nécessité d’interroger les modèles de la communication actuellement en usage et de changer de paradigme explicatif. C’est l’esquisse d’un programme de recherches pour les décennies à venir que propose ici l’auteur.

L’auteur 

Bernard Couty est maître de conférences en information et communication. Il a enseigné à l’Université de Besançon.

 




Laisser un commentaire